vendredi, 08 mai 2020 15:25

MBF Consultation Confinement & Perspectives

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La MBF à lancer un sondage début avril  aux quel  4813 pratiquants ont répondu  réponses recueillies. En terme de données de genre et d'âge de profil comme par exemple l'implantation du domicile 56.9% des pratiquants habitent en milieu et pratique du VTT a minima  de façon hebdomadaire (87.1%). ce qui correspondent  aux bases statistique recueillit sur le territoire nationale par d'autres sondages. 

 

graph fréquence

Le confinement et vous

Nous sommes presque un sur deux a vivre bien voir très bien le confinement (48.1% des sondés), avec notamment une libération de temps pour soi (39.5%). Néanmoins celui-ci a un impact négatif sur notre forme physique (54.5% des sondés) ou sur notre moral (33.9%).

graph impact

Un confinement durant lequel plus de la moitié d’entre nous a stoppé sa pratique du VTT en extérieur en se rabattant sur des activités annexes comme la réparation ou l’entretien (48.1%) ou sur des activités physiques d’intérieur tel que le home-trainer (41.9%).

Mais nous pratiquons aussi des activités en extérieur durant le confinement, que ce soit du vélo (24.3%) ou une autre activité physique (39.4%).

Sur l’aspect réglementaire, nous sommes 56.1% à ne pas avoir compris le décret gouvernemental sur les activités physiques (1h / 1km, seul(e)…). Ce chiffre est toutefois à nuancer car il ne sépare pas la proportion de personnes qui n’ont pas compris factuellement le décret de ceux qui en avaient une opinion défavorable.

 

En cas de nouveau confinement…

Dans la consultation, nous avons soumis diverses propositions-tests, afin d’avoir le ressenti des vététistes sur celles-ci dans l’hypothèse ou un nouvel épisode de confinement devait se produire.

graph proposition

En ce sens, nous sommes majoritairement prêt à faire du vélo seul(e) ou avec les individus de notre foyer dans le respect des gestes barrières. L’opportunité de pouvoir entretenir des sentiers durant un confinement nous semble également intéressante.

Certaines propositions sont plus mitigés et ne remportent pas une franche majorité tel que la pratique par petit groupe ou avec un(e) partenaire unique.

Ensuite, il y a des propositions que nous rejetons assez catégoriquement : faire du VTT à certains créneaux horaires, sur une certaine durée ou avec un éloignement maximal du domicile, porter un masque durant la pratique ou encore rouler uniquement sur des chemins larges (exclusions des monotraces).

Pour conclure, nous sommes quand même 40% à être inquiet sur nos possibilités d’accès à la nature suite à la crise sanitaire.

 

Voilà les quelques données clés et marquantes de la consultation. Dans une prochaine partie, nous mettrons en avant les propositions et réflexions que les vététistes ont pris le temps de nous écrire autour de ce confinement.

Bien entendu l’analyse intégral de la consultation sera disponible prochainement.

 

Lu 900 fois Dernière modification le vendredi, 08 mai 2020 15:41