L'atelier solidaire Roue Pèt basé à Guebwiller à déménagé de manière  express le weekend dernier (30 septembre 2018).  Les locaux sont en cours d'aménagement au 13 Rue des Alliés à Guebwiller. Ils se trouvent au sous-sol de l'ancien bâtiment des bains douches (proche de la Breilmatt) accès par la Rue Theodore Deck . En attendant la mise en place prochaine de panneaux  il suffit de localisé un arbre dans lequel poussent des jantes. 
 
Roue-Pet-demenagementaveloGuebwiller
 
 
L'atelier n'est pas encore en capacité d'accueillir les membres à venir  y exercer leurs talents de mécaniciens vélos et pour cause pour accéder au local il faut préalablement descendre un escalier qui ne dispose pas de rampe vélo. 
Apparement il y a eu léger problème de concertation ( voir article parut dans  l'Alsace du jeudi 4 octobre)
Plusieurs journées de chantier seront organisées pour ranger , nettoyer et installer l'atelier Roue Pèt. Vous êtes cordialement invité(e)s à venir nous aider, ce jeudi  4 octobre  à 17.00
 
 
 
Une news sera relayé pour annoncer la réouverture officielle.
 
Infos et contact :
06 86 66 19 67 (Géraldine)
06 16 86 68 98 (Thomas)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://www.facebook.com/pages/Roue-P%C3%A8t/246667205475784?sk=info  

 

#Guebwiller #RouePet

Publié dans News

Dans le cyclisme, on connaissait le dopage physiologique. Dimanche 31 janvier, une nouvelle étape a été franchie puisque le premier cas de tricherie mécanique a été découvert aux championnats du monde de cyclo-cross, en Belgique. Jusque-là, seuls des soupçons avaient été émis. "Nous pensons clairement qu'il y a eu fraude technologique, il y avait un moteur caché", a déclaré le président de l'Union cycliste internationale (UCI), Brian Cookson, au sujet du vélo suspect de la participante belge Femke Van den Driessche.

La cycliste de 19 ans, soupçonnée de dopage mécanique s'est défendue en larmes. "Ce n'était pas mon vélo, mais celui d'un ami, identique au mien", a-t-elle soutenu, "Cet ami est allé reconnaître le parcours samedi avant de déposer son vélo au camion. Un mécanicien, pensant qu'il s'agissait de mon vélo, l'a nettoyé et me l'a préparé pour la course", a-t-elle poursuivi en jurant qu'elle "ignorait totalement" que le vélo qu'elle utilisait dissimulait un moteur. 
                 

Selon le règlement, la jeune cycliste belge risque une disqualification des championnats du monde de cyclo-cross, une suspension de six mois minimum et une amende qui peut atteindre 200.000 francs suisses (192.000 euros). Ironie du sort, la coureuse, favorite de la course Espoirs, avait abandonné à mi-parcours après des problèmes mécaniques.

                                              

 

Publié dans News

Proposée par Motoco une journée de partage la culture du Do It Yourself ou Fais le toi-même pour se retrousser les manches pour faire, fabriquer, réparer plutôt que regarder faire.

Proposée par Motoco et Openfab, la journée du 5 juillet a invité les visiteurs à partager avec les designers, artistes et artisans qui font vivre le lieu.
Du graff participatif au light painting en passant par l’impression 3D ou la robotique ludique, différents ateliers étaient proposés dont un atelier réparation vélo "le mécano c'est toi ".

 

Publié dans News
 
Samedi 1 mars aura lieu l'inauguration de l'atelier participatif de l'association Roue Pèt'  9 rue de l'ancien hôpital à Guebwiller.
 
 

Publié dans News